Melchior Wathelet tête de liste fédérale à Liège, Marie-Martine Schyns à la région

17/01/14 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

(Belga) Melchior Wathelet, secrétaire d'Etat à l'Energie et à la Mobilité, emmènera la liste fédérale du cdH en province de Liège. Marie-Martine Schyns, ministre de l'enseignement obligatoire, sera pour sa part, tête de liste de la circonscription de Verviers à la région, a annoncé vendredi Benoît Lutgen, président du cdH.

Melchior Wathelet tête de liste fédérale à Liège, Marie-Martine Schyns à la région

Le président des Humanistes a insisté sur la force de travail de Melchior Wathelet, "reconnu et respecté tant au Sud qu'au Nord du pays". Il a également souligné son implication dans les matières telles que l'énergie et la sécurité routière. "Il était donc plus que logique qu'il porte l'ensemble du parti en province de Liège au niveau fédéral", a ajouté Benoît Lutgen. Marie-Martine Schyns, ministre wallonne de l'enseignement, a quant à elle était préférée à Jean-Paul Bastin, député fédéral et bourgmestre de Malmedy, pour mener la liste au niveau régional. M. Lutgen a trouvé dans la Hervienne l'élue qui "a le plus d'influence pour peser et faire passer les couleurs humanistes afin d'obtenir le siège supplémentaire espéré à la région". Le cdH possède actuellement un des six sièges de la circonscription de Verviers au parlement wallon et compte deux élus au niveau fédéral pour la province de Liège. "Le troisième siège, celui que le président m'a demandé de décrocher, est loin mais on va se battre", a assuré Melchior Wathelet qui emmène la liste au fédéral pour la troisième fois consécutive. Le secrétaire d'Etat insiste sur le bilan du cdH "qui a tenu ses promesses". "Ce que l'électeur veut c'est la vérité et on ne lui a pas menti", constate le Verviétois. A la région Marie-Martine Schyns, qui s'déclarée prête à assumer cette tête de liste, développera le programme des Humanistes au travers de "l'Education, l'Enseignement et l'Emploi". Il reste à composer les listes où il faudra également intégrer des représentants du CSP, les humanistes germanophones. Le président Lutgen a également assuré que Jean-Paul Bastin obtiendra son soutien afin d'intégrer une assemblée parlementaire. (Belga)

Nos partenaires