Mehdi Nemmouche attend les motivations de la cour avant un éventuel pourvoi

26/06/14 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Le Vif

(Belga) Mehdi Nemmouche, le principal suspect dans l'attentat au Musée juif de Bruxelles, attend la notification officielle reprenant les motivations de la cour d'appel de Versailles avant de se pourvoir en cassation, a indiqué jeudi après-midi à Belga l'un de ses avocats, Me Jean-Paul Mopo Kobanda. Celle-ci pourrait tomber dans l'après-midi. La cour d'appel de Versailles a ordonné jeudi sa remise à la Belgique.

Le Franco-Algérien de 29 ans a émis jeudi matin le souhait de se pourvoir en cassation car il n'a pas obtenu, selon son avocat, la garantie qu'il ne serait pas extradé vers un autre pays après sa remise à la Belgique. Il décidera s'il se pourvoit effectivement en cassation "à partir de la notification reprenant les motivations de la cour", a ajouté Me Mopo Kobanda. Celui-ci précise que son client ne fait aucun commentaire sur les faits. "Nous ne sommes actuellement pas sur le fond de l'affaire." "En cas de remise à la Belgique, Mehdi Nemmouche veut être sûr qu'il ne sera pas remis à d'autres autorités que les autorités belges. A ce moment-là, il répondra à toutes les questions qu'on lui posera", a conclu l'avocat. Quatre personnes sont décédées à la suite de l'attentat du 24 mai dernier à Bruxelles, parmi lesquelles deux personnes de nationalité israélienne, une retraitée française et un employé belge de 24 ans. Mehdi Nemmouche avait été interpellé le 30 mai à Marseille dans un autocar arrivant de Bruxelles. Des armes similaires à celles de la tuerie avaient été retrouvées dans ses bagages, ainsi qu'une caméra embarquée. (Belga)

Nos partenaires