Meeting du Vlaams Belang - Y. Mayeur a signé un arrêté d'interdiction - le Vlaams Belang va au Conseil d'Etat

02/04/14 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles a signé mercredi un arrêté interdisant l'organisation d'un meeting du Vlaams Belang au Vaudeville et promis par certains à des manifestations parallèles elles aussi interdites, a indiqué Yvan Mayeur. La formation flamande d'extrême droite a décidé d'introduire un recours en urgence au Conseil d'Etat contre cette décision qui sera d'application dans tout le "pentagone", soit le centre de la capitale.

Meeting du Vlaams Belang - Y. Mayeur a signé un arrêté d'interdiction - le Vlaams Belang va au Conseil d'Etat

"A mon grand regret, les gestionnaires du Théâtre du Vaudeville qui ont consenti à louer le lieu, en connaissance de cause, à une organisation telle que le Vlaams Belang sont aux abonnés absents depuis le début de la semaine, malgré nos tentatives répétées de les contacter et celles du propriétaire de la galerie de la Reine", a dit Yvan Mayeur à l'agence Belga. Lors du dernier conseil communal, le bourgmestre avait fait part de son souhait de voir les exploitants renoncer à l'organisation d'un tel événement, alors que se profilait très clairement la perspective de manifestants, adversaires de l'extrême-droite, dont la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, d'une part, et du groupuscule d'extrême droite Nation, d'autre part. Sans réaction de leur part, il avait précisé qu'il se verrait contraint d'ordonner l'interdiction du meeting, ce qu'il a fait en signant un arrêté mercredi. M. Mayeur a précisé avoir pris sa décision sur base notamment d'une évaluation de risque "grave" d'incidents par l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam). De son côté, le chef de file du Vlaams Belang à Bruxelles Frédéric Erens a estimé que la probabilité que le parti nationaliste d'extrême droite puisse tenir son meeting ailleurs à Bruxelles jeudi soir était faible même si un certain nombre d'exploitants de salles se sont proposés selon lui spontanément pour proposer un lieu de rechange. (Belga)

Nos partenaires