Médiateur: L'indépendance de la BCE pas entachée par la participation de Draghi au G30

04/02/13 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Le Vif

(Belga) L'indépendance de la Banque centrale européenne n'est pas entachée par l'appartenance de son président Mario Draghi au Groupe des Trente (G30), un groupe de dirigeants et d'anciens dirigeants économiques de haut niveau, a conclu le médiateur de l'Union européenne dans un avis rendu lundi.

Le médiateur, Nikiforos Diamandouros, était saisi d'une plainte déposée par Corporate Europe Observatory (CEO), une ONG selon laquelle le Groupe des Trente est un "instrument de lobbying" visant à promouvoir des intérêts financiers privés. Mais après avoir examiné qui étaient les membres du G30, son financement et ses objectifs, le médiateur a conclu que l'appartenance de M. Draghi au groupe est compatible avec ses fonctions. "Moins d'un tiers des membres actuels du Groupe viennent du secteur privé (les autres membres sont du secteur public et des académiciens); il perçoit des fonds de diverses sources publiques, ainsi que privées; et les sujets dont il s'occupe, et les orateurs qu'il choisit, sont aussi très variés", selon un communiqué de presse. Pour le médiateur, le G30 n'est donc pas un lobby, mais "un forum de discussion". M. Diamandouros suggère néanmoins que, pour des raisons de transparence, la BCE rende publique l'appartenance de M. Draghi sur son propre site internet. (VIM)

Nos partenaires