"Maxime Prévot est un bourgmestre de la Culture dictateur"

05/07/13 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Le Vif

(Belga) "Le bourgmestre de Namur, en charge de la Culture, veut ravir aux acteurs culturels cette nécessaire part de créativité. Ils se sentent complètement dépossédés de leur volonté de créer quelque chose à Namur. On est proche de la dictature. A vouloir trop de compétences, Maxime Prévot va-t-il pouvoir s'occuper pleinement de la Culture? ", a déclaré vendredi Eliane Tillieux, chef de l'opposition socialiste au conseil communal de Namur, lors d'une conférence de presse à propos du livre blanc "Namur Confluent Culture", réalisé par la majorité.

Pour le PS Namur, le livre blanc a été réalisé selon une méthode floue, sans inventaire critique, ni concertation des autres niveaux de pouvoir, avec quatre mois d'écriture pour un jour de consultation des acteurs culturels. "Il faut aussi préserver ce qu'on a, comme les fêtes de Wallonie et le Festival International du Film Francophone dont le budget a été raboté. Sinon, d'autres villes vont nous les reprendre", remarque Jean-Louis Close, député provincial et ex-bourgmestre. La ministre wallonne regrette de ne pas avoir été associée aux discussions concernant les 22 millions d'euros de subsides de la Région wallonne pour les projets structurants de la Ville: "Je suis bonne à aller tirer les moyens en défendant Namur au gouvernement et après, je ne suis plus que l'opposition." Le livre blanc "Namur Confluent Culture", qui esquisse un "projet culturel global et fédérateur" en matière d'infrastructures, d'événements et d'aménagement urbain, sera présenté en septembre par Maxime Prévot. (Belga)

Nos partenaires