Maurice: une Française condamnée à 17 ans de prison pour trafic de Subutex

15/03/13 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Le Vif

(Belga) Une Française de 19 ans accusée de trafic de Subutex, un substitut à la drogue, a été condamnée vendredi à 17 ans de prison par la Cour suprême de l'Ile Maurice où elle est détenue depuis bientôt un an.

Maurice: une Française condamnée à 17 ans de prison pour trafic de Subutex

Déborah Dangla avait été arrêtée le 23 mars 2012 à sa descente d'avion à l'aéroport de Plaisance, à l'Ile Maurice, avec 6.090 comprimés de Subutex dans ses bagages. Autorisé en France où il est délivré sur ordonnance, l'usage de ce produit est sévèrement réprimé, avec des peines pouvant aller jusqu'à 40 ans de prison, sur cette île de l'océan Indien, où il est le stupéfiant le plus consommé. Originaire de la région parisienne, la jeune femme avait affirmé s'être fait piéger par des fréquentations de son quartier et pensait transporter des médicaments, selon ses proches. "C'est une peine éminemment disproportionnée eu égard au produit et à la quantité importée. Cette gamine a été plus sévèrement sanctionnée que les têtes de réseaux de ce trafic en France, dont les peines n'ont jamais dépassé trois ans", a affirmé l'avocat de la famille, Me Breham. Plusieurs Français accusés de s'être livrés à un tel trafic sont détenus à Maurice. Parmi ceux-ci, Farah Nachi, qui avait été arrêtée le 9 décembre 2011, à l'âge de 19 ans, à l'aéroport de Plaisance avec près de 9.600 cachets de Subutex dans ses valises. Elle avait elle aussi dit s'être fait piéger et pensait transporter des médicaments "dans un but humanitaire". Elle doit être prochainement jugée. (MUA)

Nos partenaires