Maroc/immigration: une barrière en cours de construction près de Melilla

10/05/14 à 22:51 - Mise à jour à 22:51

Source: Le Vif

(Belga) Le Maroc a débuté la construction d'une barrière à proximité de Melilla, enclave espagnole qui dispose déjà de sa propre frontière grillagée, dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, ont affirmé samedi des responsables d'ONG locales.

"Les travaux pour la construction d'une barrière a commencé il y a une vingtaine de jours", a déclaré à l'AFP le président de l'Association Rif des droits de l'homme (ARDH), Chakib Khyari, confirmant une information de presse. "Selon les éléments que notre association a pu recueillir, ces barrières seront hautes de cinq mètres (...) et seront surmontées de lames", a avancé ce responsable associatif, basé à Nador, près de Melilla. Contactées par l'AFP, les autorités marocaines n'ont pas voulu commenter. Un responsable local de l'Association marocaine des droits humains (AMDH, indépendant), Adil Akid, a pour sa part confirmé "la construction de tranchées" côté marocain. "Nous avons reçu des informations selon lesquelles des barrières équipées de lames y seront érigées mais nous ne pouvons confirmer pour l'instant", a-t-il ajouté. Melilla et l'autre enclave espagnole de Ceuta, sur la côte nord du Maroc, constituent les seules frontières terrestres entre le continent africain et l'Europe. La pression migratoire y a redoublé depuis le début de l'année, notamment à Melilla, qui compte déjà un triple grillage haut de sept mètres. Cette barrière a récemment été rehaussée, démarche dénoncée par des ONG, des migrants subissant parfois de profondes blessures en tentant de l'escalader. D'après des chiffres officiels espagnols, le nombre d'immigrés clandestins parvenus à entrer dans les deux enclaves a augmenté de près de 50% en 2013. Le mois dernier, le centre d'accueil gouvernemental de Melilla hébergeait ainsi quelque 1.800 personnes, pour seulement 480 places. L'Espagne, tout comme les autorités des deux enclaves, ont lancé de récents appels à l'Union européenne pour obtenir une aide renforcée dans sa lutte contre l'immigration clandestine. (Belga)

Nos partenaires