Marie-Martine Schyns souhaite "améliorer" le décret Inscriptions

02/09/13 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Le Vif

(Belga) La nouvelle ministre de l'Enseignement obligatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie-Martine Schyns (cdH) a annoncé lundi son intention "d'améliorer" le décret Inscriptions qui règle la distribution des places dans l'enseignement secondaire sur base de différents critères, notamment la distance domicile-école.

Marie-Martine Schyns souhaite "améliorer" le décret Inscriptions

Interrogée lundi en marge d'une visite dans l'école Sainte-Ursule de Molenbeek, Mme Schyns a confié vouloir améliorer le décret en accordant "plus d'importance aux critères pédagogiques". Le décret Inscriptions a à nouveau essuyé ces derniers jours les critiques des associations de parents, tant de l'enseignement libre qu'officiel, pour réclamer une adaptation du décret, notamment un affaiblissement des critères géographiques au profit d'éléments pédagogiques. A la veille de la rentrée, 430 jeunes étaient en effet encore "sans école", dont 380 rien qu'à Bruxelles. Dans l'opposition, le MR réclame de son côté l'abrogation pure et simple du décret décrié. Une piste que rejette la nouvelle ministre. "Ce serait un retour aux files", estime Mme Schyns, en écho au régime en vigueur dans un passé pas si lointain où l'on a vu des parents camper sur le trottoir de certaines écoles pour y décrocher une place pour leur progéniture. Quant à l'élaboration du budget 2014 de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et les économies qui y seront associées, la ministre estime que les économies "ne doivent pas se faire au détriment de l'enseignement". "La volonté est de conserver les mêmes taux d'encadrement" dans les écoles. "Les économies à faire se feront sur d'autres secteurs et d'autres manières". (Belga)

Nos partenaires