Mariages blancs - Le parquet de Bruxelles a traité 5.722 dossiers au cours des trois dernières années

05/12/12 à 18:20 - Mise à jour à 18:20

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet de Bruxelles a traité au cours des trois dernières années 5.722 dossiers concernant de présumés mariages blancs. Si une grande partie d'entre eux ont été classés sans suite, 1.400 dossiers sont encore à l'instruction et un cas a mené à une condamnation pénale, a fait savoir le parquet à l'Agence BELGA. Mardi, la zone de police Midi avait annoncé la mise en place d'une cellule "mariage blanc".

Cette nouvelle cellule a pour objectif de combattre et de dénoncer les éventuels abus en matière de mariages et de cohabitations légales. Une telle cellule existe déjà depuis quelques années dans la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles. En 2011, celle-ci a traité 418 dossiers. "Dans 49 cas, il n'y avait pas de problème", explique le commissaire Christian De Coninck. "168 dossiers se sont par contre bien avérés être des mariages blancs et, dans 201 autres dossiers, le doute persiste." Une cellule spécialisée dans cette thématique a également été constituée en juin 2006 dans la zone de police Bruxelles Nord (Schaerbeek/Evere/Saint-Josse-ten-Noode). "Chaque année, nous avons entre 450 et 500 cas et la cellule 'mariages blancs', qui fait partie de l'investigation, enquête sur la moitié de ces dossiers", explique la police de Bruxelles Nord. "Il s'agit autant de demandes de mariage que de demandes de visa ou de séjour pour les conjoints de personnes qui résident en Belgique. Il y a aussi ce qu'on appelle les 'mariages gris' dans lesquels un des conjoints est sincère mais est manipulé par l'autre. Depuis que notre cellule existe, le nombre de mariages douteux dans la zone a fortement diminué." (PVO)

Nos partenaires