Marche contre les violences sexuelles en Égypte

06/02/13 à 19:18 - Mise à jour à 19:18

Source: Le Vif

(Belga) Des centaines d'Égyptiens ont manifesté mercredi au Caire réclamant la fin des violences sexuelles contre les femmes, après de nombreux incidents recensés en marge de manifestations.

Marche contre les violences sexuelles en Égypte

Les manifestants, hommes et femmes, ont défilé de la mosquée Sayyeda Zeinab jusqu'à la place emblématique de Tahrir, brandissant des portraits de célèbres femmes égyptiennes et scandant des slogans contre le ministère de l'Intérieur qu'ils accusent d'avoir échoué à arrêter ce genre de violences. "Ministère de voyous", "la rue est à nous", ont ils scandé. Parallèlement, l'organisation Amnesty International a appelé le président Mohamed Morsi à prendre des "mesures drastiques" pour mettre fin à ces violences. "Des attaques violentes contre des femmes, dans des conditions horribles, y compris des viols, aux abords de la place Tahrir montrent qu'il est devenu capital que le président Morsi prenne des mesures drastiques", affirme Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord d'Amnesty International. Amnesty dénonce une "culture d'impunité" et réclame "des enquêtes impartiales et complètes" pour "déterminer si ces attaques collectives sont coordonnées par des acteurs étatiques ou non-étatiques et pour s'assurer que les responsables seront traduits en justice". Le harcèlement verbal ou par attouchements est un fléau quotidien pour les femmes en Égypte, mais la multiplication récente d'attaques collectives contre des femmes en marge de manifestations près de la place Tahrir a encore aggravé les inquiétudes. Des groupes de volontaires se sont formés pour lutter contre ce phénomène. (-)

Nos partenaires