Manipulation de marchés: les eurodéputés votent en faveur de sanctions pénales

09/10/12 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Le Vif

(Belga) La commission des affaires économiques du Parlement européen a voté mardi en faveur de sanctions pénales pour les agents du secteur financiers qui se rendraient coupables de manipulations de marché.

A l'heure actuelle, tous les Etats membres ne punissent pas pénalement les abus tels que ceux mis en évidence récemment dans l'affaire du Libor. La découverte que cet indice, déterminant pour de nombreux produits financiers, a été manipulé par plusieurs banques a provoqué un tollé cet été au Royaume-Uni. L'affaire "a démontré que les pratiques du secteur financier n'ont pas changé et qu'on ne peut pas avoir confiance dans l'auto-régulation", a commenté dans un communiqué la rapporteuse du Parlement européen, la socialiste britannique Arlene McCarthy. Selon un nouveau sondage d'opinion YouGov/Avaaz publié ce mardi, l'écrasante majorité des citoyens français (90%), allemands et britanniques (89% chacun) pensent que les banquiers responsables de fraude ou de manipulation de marchés devraient encourir des sanctions pénales, dont des peines de prison. (PVO)

Nos partenaires