Manifetations en Turquie - A Istanbul, le parc Gezi transformé en hôpital de campagne

11/06/13 à 23:40 - Mise à jour à 23:40

Source: Le Vif

(Belga) Le parc Gezi à Istanbul, aux premières loges des affrontements mardi soir entre la police et les manifestants qui réclament la démission du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, s'est transformé en hôpital de campagne, a constaté un journaliste de l'AFP.

Manifetations en Turquie - A Istanbul, le parc Gezi transformé en hôpital de campagne

Si les policiers anti-émeute ont pris le contrôle de la place Taksim adjacente à coups de gaz lacrymogènes et de canons à eau, ils ne sont pas entrés dans le parc, d'où était partie le 31 mai la fronde contre le gouvernement. Malgré les nuages de gaz lacrymogènes qui l'ont envahi, de nombreux blessés affluent dans un des quatre centres de premier soin qui y ont été installés. L'arrivée de blessés "urgents", portés sur des brancards de fortune, est annoncée par un coup de sifflet. "Au cours de la dernière heure, environ 25 blessés sont passés par notre centre avant d'être transportés par ambulance vers des hôpitaux", a expliqué une infirmière volontaire, parlant sous couvert de l'anonymat. "Il s'agit principalement de brûlures, de personnes qui ont été touchées par des grenades lacrymogènes, à la tête ou ailleurs, de personnes qui sont tombées, de fractures, de crises d'asthme, de points de suture à poser", a-t-elle précisé. Autour de la place, les combats se poursuivaient en fin de soirée dans les petites rues, les policiers répondant à coups de gaz lacrymogènes aux pierres lancées par des petits groupes de jeunes Turcs. (Belga)

Nos partenaires