Manifestations en Egypte - Londres "travaillera" avec le pouvoir en place au Caire

04/07/13 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Le Vif

(Belga) Le Royaume-Uni "travaillera" avec le nouveau pouvoir en place en Egypte, a déclaré jeudi le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague, tout en réaffirmant que Londres ne soutenait pas "les interventions militaires".

Manifestations en Egypte - Londres "travaillera" avec le pouvoir en place au Caire

"Nous ne soutenons pas les interventions militaires dans un système démocratique", a dit sur la BBC le chef de la diplomatie britannique qui avait déjà publié un communiqué en ce sens la veille. "Mais nous travaillerons avec les autorités en place en Egypte". "C'est la réalité pratique de la diplomatie", a-t-il ajouté, notant que le Royaume-Uni reconnaissait "les Etats, pas les gouvernements". "Nous devons le faire pour la sécurité des ressortissants britanniques, nous devons le faire car il y a beaucoup d'entreprises britanniques qui travaillent là-bas", a-t-il expliqué. M. Hague a toutefois estimé que le renversement du gouvernement du président Morsi par l'armée égyptienne était un "dangereux précédent". Mais "cela est arrivé et nous devons maintenant reconnaître que la situation va évoluer", a fait valoir M. Hague. "Tout en insistant sur le précédent que cela (ce renversement, NDLR) constitue, nous devons bien sûr travailler avec les Egyptiens, avec la volonté majoritaire en Egypte et c'est ce que nous ferons", a insisté le ministre. Mohamed Morsi, premier président démocratiquement élu d'Egypte, a été transféré jeudi à l'aube au ministère de la Défense après avoir été renversé par l'armée. Les militaires ont suspendu la constitution et nommé le président du Conseil constitutionnel Adly Mansour en remplacement de Mohamed Morsi, qui est issu de la confrérie des Frères musulmans. (Belga)

Nos partenaires