Manifestation près du Congrès des députés espagnol, aux cris de "démission"

23/10/12 à 21:05 - Mise à jour à 21:05

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers de manifestants se sont rassemblés mardi soir à Madrid aux cris de "démission", près du Congrès des députés espagnol réuni pour débattre du budget 2013, pour protester contre la politique d'austérité menée par le gouvernement de droite.

Manifestation près du Congrès des députés espagnol, aux cris de "démission"

Répondant aux appels lancés sur les réseaux sociaux par la mouvance des "indignés", sous le mot d'ordre "Entourons le Congrès", les manifestants faisaient face à d'épais cordons de policiers anti-émeutes déployés dans tout le quartier. Sur les barrières déployées sur la grande place de Neptuno, ils ont déployé une immense banderole portant les mots "Démission, PPSOE", un sigle regroupant ceux des deux grands partis politiques espagnols, le Parti populaire (PP) et le Parti socialiste (PSOE). En-dessous, des manifestants s'agenouillaient pour accrocher de petites pancartes en carton, écrites à la main, portant des slogans de leur invention: "Le gouvernement nous demande d'être patients, nous crions désobéissance", ou encore "Un euro sur quatre pour payer une dette illégitime". Les députés étaient réunis mardi pour débattre du budget 2013 de l'Espagne prévoyant des économies pour un montant de 39 milliards d'euros, dans le cadre de la politique de rigueur menée par le gouvernement de Mariano Rajoy avec un total de 150 milliards d'euros à économiser entre 2012 et 2014. Cette politique, qui inclut des baisses de salaires et des indemnités chômage, ainsi que des hausses d'impôts, notamment de la TVA, impose de lourds sacrifices à de nombreux Espagnols, alors que le chômage, à près de 25% de la population active, ne cesse d'augmenter. (MUA)

Nos partenaires