Manifestation des syndicats - Pas d'amélioration sur le réseau TEC

06/06/13 à 15:08 - Mise à jour à 15:08

Source: Le Vif

(Belga) La circulation des bus du groupe TEC était toujours largement perturbée jeudi après-midi, notamment dans les grands centres industriels comme Charleroi et Liège, où 85% et 65% des services ont été supprimés à la suite du départ vers la manifestation de Bruxelles d'une partie du personnel. De légères perturbations affectent également le Hainaut, le sud du sillon Sambre-et-Meuse et le Brabant wallon, d'après la société régionale wallonne du transport (SRWT).

Manifestation des syndicats - Pas d'amélioration sur le réseau TEC

Par rapport au début de matinée, la situation s'est détériorée à Charleroi (85% des bus supprimés), à Liège (65%) et dans l'arrondissement de Verviers, où de 30 à 40% des services ont également été supprimés. Le dépôt de Jemeppe du TEC Liège-Verviers est resté paralysé toute la journée. Aucun des bus, qui assurent la desserte d'une trentaine de lignes, n'est sorti. Dans l'arrondissement de Liège-Huy-Waremme, il n'y a plus qu'un bus sur trois qui circule. Dans le Hainaut, la situation est légèrement perturbée, mais 80% des bus circulent à Mons et en Wallonie picarde, ainsi que 60% dans le Hainaut occidental. En Brabant wallon, 23% des services sont perturbés par la mobilisation syndicale à Baulers. Les deux autres dépôts du TEC Brabant wallon, à Chastre et Jodoigne, ne sont pas touchés. Concernant le TEC Namur-Luxembourg, la plupart des bus circulent. A Namur, plus de 80% des services sont assurés, tandis que quelque 10% des bus ont été supprimés dans la province de Luxembourg. Plusieurs milliers de manifestants ont défilé jeudi dans les rues de Bruxelles à l'appel des syndicats FGTB et CSC. La SNCB, De Lijn et la Stib n'ont pas signalé de problèmes particuliers sur leur réseau. (Belga)

Nos partenaires