Manifestation au ministère belge des Affaires étrangères contre les bombardements de Gaza

16/07/14 à 20:36 - Mise à jour à 20:36

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 300 personnes selon l'estimation de la police se sont rassemblées mercredi, de 16h30 à 18 heures, devant le ministère des Affaires étrangères, rue des Petits Carmes à Bruxelles, pour dénoncer la passivité de la Belgique et de l'Union européenne face aux bombardements de Gaza. Une délégation sera reçue jeudi.

Le collectif d'associations à l'initiative de l'action rassemble entre autres l'Association belgo-palestinienne, le CNCD 11.11.11, Agir pour la Paix, Artistes contre le Mur, le syndicat FGTB et la CNAPD (Coordination nationale d'action pour la paix et la démocratie). Il demande au gouvernement belge et à l'Union européenne de condamner les violations du droit international commises depuis le début de l'offensive, d'exiger un cessez-le-feu, d'imposer un embargo sur les armes et d'appeler Israël à la levée du blocus de la bande de Gaza. Le collectif plaide également pour la suspension de l'accord d'association entre l'Union européenne et Israël tant que ce dernier ne respectera par le droit international. De nombreux jeunes étaient présents à la manifestation. "Je suis cette problématique depuis longtemps, mais cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu de manifestations aussi symboliques en lien avec l'actualité", explique un ancien étudiant en coopération internationale âgé de 25 ans. "Notre intention est de mobiliser la jeunesse francophone autour de cette délicate problématique", déclare Johanna Mulumba, vice-présidente aux Affaires internationales au Conseil de la jeunesse. "Comme ce sujet interpelle beaucoup de jeunes, il était temps de nous positionner." (Belga)

Nos partenaires