Manifestation anti-austérité à Madrid aux cris de "démission"

27/10/12 à 20:50 - Mise à jour à 20:50

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers de manifestants ont défilé samedi soir dans le centre de Madrid vers le Congrès des députés espagnols, aux cris de "démission", pour protester contre le budget 2013 du pays et la politique d'austérité menée par le gouvernement de droite.

Manifestation anti-austérité à Madrid aux cris de "démission"

Répondant aux appels des "indignés", les manifestants étaient encadrés sur le parcours par des dizaines de fourgons de police, le défilé n'ayant pas été officiellement annoncé. "Ils ne nous représentent pas", "plus d'éducation, moins de policiers", "rejoins-nous, ne nous regarde pas", "démission", criait la foule massée derrière une grande banderole blanche sur laquelle on pouvait lire: "Non aux coupes budgétaires". "Je suis d'en bas, du peuple. Je suis venue manifester parce qu'ils nous prennent tout, la santé, l'éducation, les maisons", raconte Sabine Alberdi, une manifestante de 50 ans en évoquant les coupes budgétaires qui étranglent une large partie de la population, les expulsions de propriétaires surendettés qui se multiplient dans le pays où un actif sur quatre est au chômage. Depuis un mois, la mouvance des "indignés" a pris l'habitude de manifester aux abords de la Chambre des députés, sous le mot d'ordre "Cernons le Congrès", pour protester contre le budget 2013 en cours d'examen au Parlement, qui prévoit des économies pour un montant de 39 milliards d'euros. Au total, le gouvernement de Mariano Rajoy prévoit d'économiser 150 milliards d'euros entre 2012 et 2014 pour redresser les comptes publics. Cette politique, qui inclut des baisses de salaires et des indemnités chômage, des hausses d'impôts, notamment de la TVA, des coupes dans la santé et dans l'éducation, impose de lourds sacrifices à de nombreux Espagnols. (CESAR MANSO)

Nos partenaires