Mandat d'arrêt confirmé pour le chauffard ayant blessé des policiers, évadé de Lantin

18/04/14 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil du tribunal d'Arlon a confirmé pour un mois, vendredi après-midi, le mandat d'arrêt de Mohammed El Jabbari. Ce Belge de 31 ans avait été privé de liberté lundi après avoir tenté de fuir des policiers qui voulaient contrôler son véhicule stationné à Weyler (Arlon).

Il est inculpé d'entrave méchante à la circulation, de rébellion armée envers les services de police et d'infractions à la législation sur les stupéfiants, de l'héroïne ayant été retrouvée dans son véhicule à l'issue de la course-poursuite engagée avec les policiers. Après des analyses de ses empreintes digitales, les enquêteurs arlonais ont par ailleurs découvert que le prévenu était Mohammed El Jabbari, échappé de la prison de Lantin en mai 2011. L'homme circulait avec de faux papiers d'identité. En 2010, il avait été condamné à sept années de réclusion pour une série de braquages en région liégeoise. La course-poursuite engagée lundi entre les forces de l'ordre et Mohammed El Jabbari s'était clôturée par une collision frontale entre son véhicule et une camionnette de police, à quelques mètres du carrefour de la Spetz à Arlon. Au total, quatre policiers avaient été légèrement blessés par le fuyard. Ce dernier avait également tenté de se débarrasser d'1,5 kg d'héroïne au cours de sa fuite. 3.000 euros avait encore été retrouvés par les enquêteurs dans son véhicule. (Belga)

Nos partenaires