Malouines: la présidente Kirchner évoque la revendication argentine devant l'ONU

06/08/13 à 20:15 - Mise à jour à 20:15

Source: Le Vif

(Belga) La présidente argentine Cristina Kirchner a évoqué mardi la revendication de son pays sur les Malouines devant le Conseil de sécurité de l'ONU à New York, à l'occasion d'un débat qu'elle présidait.

Malouines: la présidente Kirchner évoque la revendication argentine devant l'ONU

"Il ne s'agit pas d'un caprice", a affirmé la présidente devant un parterre de ministres latino-américains qui assistaient au débat, dont le thème officiel était la coopération entre l'ONU et les organisations régionales. "Nous disons simplement que nous voulons que soit appliquée la résolution des Nations unies et que les deux pays (l'Argentine et le Royaume-Uni) se rencontrent et discutent", a-t-elle souligné. "Je ne souhaite pas déclencher une polémique", a cependant ajouté Mme Kirchner. L'Argentine continue à réclamer la souveraineté sur cet archipel de l'Atlantique Sud, sous contrôle britannique depuis 1833 et enjeu d'une guerre-éclair entre les deux pays en 1982. La question des Malouines a suscité depuis deux ans un regain de tension entre Londres et Buenos Aires. L'Argentine réclame l'application des résolutions de l'ONU qui depuis 1965 appellent au dialogue bilatéral pour résoudre ce conflit. Mais le Royaume-Uni insiste de son côté sur le droit à l'autodétermination des habitants des Malouines. L'Argentine assume en août la présidence tournante du Conseil de sécurité et à ce titre Mme Kirchner avait été conviée à présider mardi ce débat général, auxquels sont traditionnellement invités des pays non membres du Conseil. Une dizaine de ministres des Affaires étrangères de pays latino-américains avaient fait le déplacement dont Cuba, le Brésil, l'Uruguay, le Pérou, le Chili, la Colombie et le Venezuela. (Belga)

Nos partenaires