Mali: un soldat français tué vendredi dans des raids hélicoptères

12/01/13 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé samedi qu'un officier français avait été mortellement blessé lors d'un raid hélicoptère "contre une colonne terroriste" se dirigeant vers deux villes de la partie sud du Mali après la prise de Kona vendredi.

Ce raid mené "vers 16h00" et "en appui de l'armée malienne a permis la destruction de plusieurs unités terroristes" et a "stoppé leur progression", a affirmé M. Le Drian, indiquant que "dans ce combat intense, l'un de nos pilotes (...) a été mortellement blessé". "C'est une arme légère d'infanterie qui l'a blessé, ce n'est pas un canon. Il est arrivé blessé, et il a été évacué sur l'hôpital de Mopti", a-t-il ensuite ajouté. Le président François Hollande a fait part dans un communiqué de "sa vive émotion" et adressé à sa famille et à ses proches "ses sincères condoléances". Le ministre de la Défense a par ailleurs assuré que l'intervention française au Mali et l'opération commando de la DGSE (services de renseignements extérieurs) menée en Somalie, qui se serait soldée par la mort de l'otage français Denis Allex, étaient "totalement déconnectées". La France est intervenue au Mali, à la demandes autorités de Bamako, à la suite d'une offensive islamiste vers le sud cette semaine. M. Le Drian a par ailleurs précisé que des unités françaises étaient déployées à Bamako, la capitale du Mali, depuis vendredi soir en particulier pour "assurer la sécurité de nos ressortissants". Quelques centaines de soldats français y son engagés. (CLA)

Nos partenaires