Mali: Tombouctou privée d'eau et d'électricité après le départ des islamistes

24/01/13 à 21:28 - Mise à jour à 21:28

Source: Le Vif

(Belga) La ville malienne de Tombouctou (nord-ouest) est privée d'eau et d'électricité depuis trois jours, après le départ des islamistes qui l'occupaient, a appris l'AFP jeudi auprès d'habitants de cette ville-phare de la culture musulmane en Afrique et d'une source de sécurité régionale.

"Depuis trois jours, à Tombouctou, on n'a plus d'eau potable et d'électricité. Les islamistes ont fui la ville et une partie de la population aussi", a déclaré un habitant de la localité contacté par téléphone satellitaire. "Il n'y a vraiment plus d'eau. Les populations ont fui. Les islamistes aussi. C'est une ville fantôme", a confirmé un conseiller municipal de la région de Tombouctou. D'après ces habitants, les islamistes assuraient l'approvisionnement en eau et en électricité de la ville, notamment en fournissant le carburant pour les générateurs: avec leur départ, celui-ci n'est plus assuré. Une source sécuritaire régionale a confirmé l'information, ajoutant que les principaux chefs des groupes islamistes armés étaient dorénavant "retranchés dans la région de Kidal", dans l'extrême nord-est du Mali, au quatorzième jour de l'intervention militaire française dans le pays. Les communications par téléphone fixe ou portable sont coupées avec Tombouctou, les islamistes ayant détruit les relais pour éviter que les habitants ne donnent des informations à l'armée malienne. Tombouctou a été visé à plusieurs reprises ces derniers jours par des frappes aériennes françaises, qui ont notamment atteint un "centre de commandement" d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le palais que l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s'était fait construire en ville, occupé par des islamistes. Tombouctou, à 900 km au nord-est de Bamako, est classée au patrimoine mondial de l'humanité. (DGO)

Nos partenaires