Mali - Tirs sporadiques entendus à Gao au lendemain de violents combats

22/02/13 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Le Vif

(Belga) Des tirs sporadiques étaient entendus vendredi matin à Gao, la plus grande ville du nord du Mali, au lendemain de violents combats de plusieurs heures entre soldats maliens et français et des combattants islamistes infiltrés dans la ville, a constaté une journaliste de l'AFP.

Mali - Tirs sporadiques entendus à Gao au lendemain de violents combats

Ces coups de feu ont duré toute la nuit et se poursuivaient vendredi matin en divers endroits de Gao, aux entrées sud et nord, mais également dans le centre où des snipers islamistes sont positionnés sur les toits, notamment sur celui du marché principal. Des soldats maliens ripostent à leurs tirs. Les combats de jeudi, qui se sont concentrés dans le centre-ville, près de la mairie et du palais de justice qui ont été en grande partie détruits, ont fait cinq morts dans les rangs islamistes, selon le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, quatre selon l'armée malienne. Mais selon un militaire malien interrogé vendredi par l'AFP, il y a dans les décombres de la mairie et du palais de justice de "nombreux" corps de combattants jihadistes qui portent des ceintures d'explosifs et tiennent à la main des grenades dégoupillées, ce qui rend leur évacuation délicate. Les alentours des deux bâtiments sont en outre minés et les soldats maliens attendaient vendredi matin les démineurs de l'armée française. (CHN)

Nos partenaires