Mali: le chef de la junte nommé à la tête d'un comité de réforme de l'armée

06/10/12 à 20:22 - Mise à jour à 20:22

Source: Le Vif

(Belga) Le chef de la junte militaire à l'origine du coup d'Etat du 22 mars qui a précipité le Mali dans la crise, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a été nommé président d'un comité de réforme de l'armée, a appris samedi l'AFP de source officielle.

"Le capitaine Amadou Haya Sanogo est nommé président du comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité", indique un décret signé par le président malien par intérim, Dioncounda Traoré. Bien que signé le 8 août, c'est la première fois que ce décret, dont l'AFP a obtenu copie, est rendu public. Sa trace ne figure pas dans le Journal officiel de la république du Mali, comme l'exige pourtant la loi. Un autre décret daté du 20 août fixe les détails de l'organisation et des modalités de fonctionnement du nouveau comité. "Le comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité est composé de quatorze membres dont un président et un vice-président", précise ce décret. Il est notamment chargé de "participer à la supervision des opérations militaires, de contribuer à l'élaboration du plan de formation des forces de défense et de sécurité, de faire toutes propositions relatives au renforcement des capacités opérationnelles" de l'armée. Le président de ce comité devra rendre compte de ses activités au président Dioncounda Traoré. La nomination du capitaine Sanogo à ce poste stratégique, au moment où se précise une intervention militaire internationale dans le nord du Mali occupé depuis plus de six mois par des groupes islamistes armés, signe son retour officiel sur la scène politique malienne. (DLA)

Nos partenaires