Mali - L'action de la France "pas terminée", le but est de "passer le relais"

02/02/13 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Le Vif

(Belga) Le président François Hollande a affirmé samedi que l'action de la France au Mali n'était "pas terminée", mais que les pays africains allaient bientôt "prendre le relais", au cours d'une visite dans la cité emblématique de Tombouctou, dans le nord du Mali.

Mali - L'action de la France "pas terminée", le but est de "passer le relais"

"Depuis le 11 janvier, nous avons déjà accompli beaucoup de travail, il n'est pas encore complètement terminé. Cela va prendre encore quelques semaines, mais notre objectif est de passer le relais", a déclaré le président français. "Nous n'avons pas vocation à rester: nos amis africains vont pouvoir faire le travail qui était le nôtre jusque-là", a-t-il ajouté. "Il n'y a pas de partie du Mali qui doit échapper au contrôle de l'autorité légitime", a souligné le président français. "Le combat n'est pas terminé (...), les autorités maliennes veulent retrouver l'intégrité territoriale qui à un moment leur a été ôtée, et nous serons à leur côté pour, plus au Nord, finir cette opération. Mais nous n'avons pas vocation à rester, puisque nos amis africains vont pouvoir faire le travail qui était le nôtre jusque-là", a ensuite précisé François Hollande. De son côté, le président par intérim malien Dioncounda Traoré a remercié les soldats français pour leur "efficacité" et leur "professionnalisme", qui ont permis de libérer la population du nord du Mali qui a vécu "sous la barbarie et l'obscurantisme pendant des mois et des mois". L'intervention française avait débuté le 11 janvier au lendemain d'une offensive en direction du sud du Mali menée par les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda qui occupaient le Nord depuis fin mars 2012. (PASCAL GUYOT)

Nos partenaires