Mali/combats dans le Nord: deux soldats blessés et dix rebelles tués

05/06/13 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Le Vif

(Belga) Deux soldats maliens ont été blessés et dix hommes tués dans les rangs de la rébellion touareg du MNLA au cours de combats mercredi dans une localité sur la route de Kidal, dans le nord du Mali, a affirmé l'armée malienne, un bilan récusé par les rebelles.

Dans les rangs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), "nous avons dénombré dix morts et avons fait 28 prisonniers. De notre côté, on n'a déploré aucun mort" au cours de ces combats dans la zone d'Anefis, a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'armée malienne, Souleymane Maïga. Sur la télévision publique ORTM, le colonel Didier Dacko, chef des opérations militaires de l'armée malienne dans le Nord, a affirmé que l'armée "a enregistré deux blessés", dont un touché au cou par balle. "Anefis est complètement sous notre protection", a-t-il précisé. Le MNLA, qui occupe la ville de Kidal, à une centaine de kilomètres au nord, a reconnu avoir quitté Anefis, évoquant un "retrait stratégique", mais a contesté le bilan fait par l'armée. "Pour éviter que les populations civiles ne soient touchées, on a fait un retrait stratégique en dehors de la ville pour préparer notre contre-offensive", a affirmé le porte-parole du mouvement, Mossa Ag Attaher. "Pour le moment on a enregistré, pour un bilan très provisoire, un mort et trois blessés de notre côté et on a explosé plusieurs véhicules maliens avec des militaires à l'intérieur. Il y a une douzaine de Maliens qui ont été faits prisonniers", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires