Maisons de repos: Antoine assure que "personne ne sera mis à la rue"

26/04/13 à 16:46 - Mise à jour à 16:45

Source: Le Vif

(Belga) La continuité du service ne sera pas mise à mal dans les maisons de repos, a tenu à rassurer le ministre wallon de l'Emploi, André Antoine, à la suite d'informations parues à propos d'un blocage des permis de travail du personnel non-européen.

Maisons de repos: Antoine assure que "personne ne sera mis à la rue"

"La Libre" a rapporté jeudi que l'administration wallonne de l'Emploi avait bloqué récemment les permis de travail pour les infirmières étrangères non-européennes que les CPAS sont très souvent contraints de recruter. Les CPAS procédaient jusqu'à présent à leur recrutement sur la base d'une circulaire dépourvue de base légale. Or, en mars 2012, le parlement wallon a approuvé un décret ouvrant la fonction publique aux ressortissants non européens. Le dispositif n'est toutefois censé s'appliquer qu'à la fonction publique entendue stricto sensu. Les résultats d'une analyse juridique sont attendus. "Saisi du dossier hier jeudi par courrier par le président de la Fédération des CPAS, le ministre de l'Emploi et de la Formation a immédiatement pris les mesures nécessaires afin d'apporter une solution à cette demande, en tenant compte de l'urgence de certains dossiers", a annoncé M. Antoine. "Contrairement à ce qu'affirment certains, la continuité du service public ne sera pas mise à mal et le secteur n'aura pas à fermer certains de ses établissements, 'laissant des personnes âgées à la rue'", a-t-il précisé. À ce jour, l'administration a reçu 29 dossiers qui sont concernés par la modification décrétale relative à l'octroi de permis de travail pour des étrangers en Wallonie. Dix seront octroyés rapidement, qui visent des demandes de personnes étrangères issues de l'Union européenne. Les 19 dossiers en attente, concernant des dossiers relatifs à des personnes étrangères issues de pays hors Union européenne, font actuellement l'objet d'une étude juridique plus globale afin qu'un dispositif pérenne soit mis en place, a indiqué le ministre. (Belga)

Nos partenaires