Maintien à l'emploi, souci majeur des personnes actives atteintes de sclérose en plaques

27/05/14 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Le Vif

(Belga) Les Ligues belges de la sclérose en plaques (SEP) veulent un changement de paradigme en matière d'emploi vis-à-vis des personnes atteintes. "Un grand nombre d'entre elles peuvent rester indépendantes, travailler ou rester actives. Il faut prendre en considération leur valeur ajoutée plutôt que les inconvénients de leur handicap", soutient la présidente de la Ligue nationale de la SEP, en marge de la Journée mondiale dédiée à cette maladie, ce mercredi 28 mai.

Plus de deux millions de personnes souffrent de la sclérose en plaques à travers le monde, dont environ 12.000 en Belgique. Le thème retenu cette année pour la Journée dédiée à la SEP porte sur l'accès à l'emploi. D'après une enquête menée par la Ligue nationale auprès de 750 personnes atteintes de SEP, quelque 57% d'entre elles travaillent, tandis que 33% ont quitté leur emploi en raison de leur maladie. Pour près de la moitié des répondants, le travail représente cependant un outil de valorisation. "Nous constatons que les dirigeants politiques et les employeurs publics et privés sont conscients des problèmes rencontrés par les personnes atteintes de maladies chroniques dans le domaine de l'emploi, mais certains éléments bénéficient de moins d'attention", explique Mme Tihon. "Nous avons organisé une table ronde à ce sujet en octobre dernier et transmis nos recommandations aux autorités compétentes", poursuit-elle. Parmi celles-ci, les Ligues belges (francophone, néerlandophone et nationale) insistent sur une meilleure sensibilisation des milieux du travail sur la pathologie et ses séquelles ainsi que sur la promulgation et le respect strict du système des quotas au sein des pouvoirs publics. Elles préconisent également de dégager des moyens supplémentaires pour que les associations puissent accompagner et coacher les personnes atteintes de SEP dans la recherche de solutions pour un maintien au travail. Mercredi, les Ligues francophone et néerlandophone organisent, avec le soutien de la Ligue nationale, un grand rassemblement des personnes atteintes de sclérose en plaques et de leurs proches à Pairi Daiza. Quelque 2.000 personnes sont annoncées. (Belga)

Nos partenaires