Maingain (FDF): "Les divisions de la majorité offrent un boulevard à la N-VA"

08/01/13 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Le Vif

(Belga) Pour le président des FDF Olivier Maingain, en se divisant sur le discours du Roi, les partis de la majorité "offrent un boulevard à la N-VA". M. Maingain voit aussi dans cette polémique la preuve que la 6e réforme de l'Etat n'a pas stabilisé l'Etat.

Maingain (FDF): "Les divisions de la majorité offrent un boulevard à la N-VA"

Le discours du Roi à l'occasion de la nouvelle année, dans lequel Albert II a condamné le populisme et fait référence aux années '30, agite le monde politique et les médias. Les commentaires des uns et des autres ont laissé apparaître des failles dans la majorité. Pour M. Maingain, cette situation offre un boulevard à la N-VA dont le succès est alimenté par les désordres dans la majorité. M. Maingain est aussi d'avis que cette polémique est la preuve que la 6e réforme de l'Etat négociée avant la formation de l'actuel gouvernement n'a pas stabilisé durablement l'Etat belge. Le président des FDF souligne d'ailleurs que tout le débat autour de la notion de confédéralisme n'a pas beaucoup de sens. "Cessons ce débat sémantique. La 6eme réforme de l'Etat a des tendances confédéralistes, dans le mesure où, de l'avis même de ceux qui l'ont négociée, elle déplace le centre de gravité de l'Etat central vers les entités fédérées", dit-il. A propos de cette 6e réforme de l'Etat, il stigmatise d'ailleurs le fait que les partis francophones - qu'il qualifie d'apprentis sorciers - examinent maintenant seulement quel niveau de pouvoir devra gérer les compétences transférées. (ALN)

Nos partenaires