Maggie De Block jette les réfugiés syriens entre les mains des filières

06/09/13 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Le Vif

(Belga) Se contenter de dire qu'on accorde la protection subsidiaire au Syriens qui arrivent en Belgique sans entreprendre d'actions revient à "jeter les réfugiés entre les mains des filières avec tous les risques que cela comporte", a indiqué vendredi à Belga la députée Zoé Genot (Ecolo) après que la secrétaire d'Etat Maggie De Block a fait observer que la Belgique avait fourni un effort suffisant.

Les Syriens qui arrivent en Belgique ont essayé en vain d'obtenir un visa mais face aux refus, ils ont payé très cher des filières criminelles. Selon la députée, si on laisse la situation en l'état, le phénomène va prendre de l'ampleur, sachant que les Syriens qui arrivent, souvent avec le soutien de leur famille déjà établie en Belgique, bénéficient de la protection subsidiaire. Zoé Genot demande qu'une politique d'octroi de visas puisse être organisée et que l'on réfléchisse à la mise en place d'un plan d'installation. La vice-première ministre cdH et ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a appelé vendredi ses partenaires gouvernemntaux à agir pour les réfugiés syriens. (Belga)

Nos partenaires