Vent de violences à Bruxelles : le résultat du laxisme et du communautarisme d'une certaine gauche ?

20/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 14:38
Du Le Vif/L'Express du 22/12/17

Après les attentats du 22 mars 2016, la presse internationale avait les yeux braqués sur notre capitale. Bruxelles avait alors été rebaptisée " plaque tournante du djihadisme " ou " Molenbeekistan ". Les deux émeutes qu'a connues la ville en à peine quelques jours ne vont rien arranger pour sauver l'image de la capitale de l'Europe.

Il faut avouer que les images sont extrêmement choquantes : des centaines de jeunes cassent, brûlent, blessent, saccagent... gratuitement et sans aucune raison. Ces images ne font que confirmer le constat de Daniel Ducarme en 2002 : " La politique d'intégration est un échec dans notre pays. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires