Une femme sous influence

06/09/17 à 21:00 - Mise à jour à 16:29
Du LeVif/l'Express du 08/09/17

Avec Mercy, Mary, Patty, Lola Lafon signe un roman ensorcelant autour du " cas " Patricia Hearst, qui se déploie ici dans toute sa complexité morale et son universalité à travers un dispositif narratif ingénieux entremêlant les voix de trois femmes. Sensible et troublant.

L'affaire a fait grand bruit à l'époque aux Etats-Unis. En février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du magnat de la presse William Randolph Hearst, est kidnappée par un groupuscule d'extrême gauche, la SLA (pour Symbionese Liberation Army). Le pays tout entier se prend instantanément d'affection pour la jeune victime, 19 ans à l'époque. Sauf que très vite, à peine quelques semaines, la captive va épouser la cause marxiste de ses ravisseurs, jusqu'à changer de prénom et participer à plusieurs braquages de banques. Insupportable pour le peuple qui la piétine après l'avoir adulée. Sa famille ne veut pas croire à une radicalisation express. Il ne peut s'agir que d'un lavage de cerveau. Comment une fille effacée, sur le point de se marier, aurait-elle pu développer une conscience politique révolutionnaire, complètement à l'opposé des idées de son milieu, en si peu de temps ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires