Tchao Pantin

06/09/17 à 21:00 - Mise à jour à 16:29
Du LeVif/l'Express du 08/09/17

Pour sa rentrée, le duo Boesmans-Pommerat présente, à la Monnaie, un formidable Pinocchio, démonstration que l'humanité ne s'acquiert pas à la naissance, mais tout au long de l'existence. Troublant.

Il n'est même pas encore né d'un tronc d'arbre qu'il vocifère déjà ses premières récriminations, derrière les cuivres parodiant le son d'une effroyable tronçonneuse : " T'as de l'eau de vaisselle dans les tuyaux ou quoi ? T'es vieux, t'es pauvre, c'est la meilleure ! ", lance-t-il à son pauvre papa. Donc, on le déteste d'emblée, ce gamin tyrannique, hyperkinétique, affublé d'un hoodie noir comme le tueur de Scream, et on est bien content, finalement, qu'un tas de misères l'accablent. Mais les sentiments, avec Joël Pommerat, ne sont jamais carrés. Le dram...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires