SS ex machina

11/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 17:01
Du LeVif/l'Express du 13/10/17

Où il est question de François Damiens tout nu et d'un uniforme nazi.

Dehors, un défilé défilait. Sur les pancartes était écrit tout ce qui pouvait être écrit : " Stop réfugiés ! On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ". A l'arrière de la foule, un gars en uniforme allemand, un brin anachronique - chemise brune, casquette à visière, bottes noires vernies - agitait la main avec mollesse, comme un bébé qui dit bye-bye. La foule tourna à gauche, dans une rue étroite, vers le parc Maximilien. L'uniforme nazi, lui, en profita pour filer à l'anglaise. Quand il poussa la porte du café, un silence horrifié l'accueillit. L'uniforme patrouilla la pièce du regard : lumiè...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos