résultats consternants !

06/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 15:18
Du Le Vif/L'Express du 08/12/17

Depuis 2006, les mandataires publics bruxellois sont soumis à de strictes règles de transparence sur leurs mandats et leurs rémunérations. A l'heure où le parlement bruxellois crée de nouveaux textes sur la bonne gouvernance, nous avons voulu savoir, avec cinq autres médias et Transparencia, si les règles de 2006 avaient été respectées. Le résultat est navrant.

Le tableau avait quelque chose de christique, style Léonard de Vinci : entouré de dix chefs de groupe politique, le président du parlement bruxellois, Charles Picqué (PS), célébrait la nouvelle bible de la bonne gouvernance, le 28 novembre dernier, au siège de l'hémicycle régional. Face à la presse, chacun des représentants installés à la longue table y allait de son prêche, en français ou en néerlandais, se félicitant du chemin parcouru pour aboutir à quatre projets de textes qui feront désormais office d'évangiles pour la transparence à Bruxelles.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires