Les souffrances du malade imaginaire

11/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 09/04/18 à 15:10
Du Le Vif/L'Express Extra du 12/04/18

La personne hypocondriaque est tellement à l'écoute de son corps et d'éventuels maux physiques que cette préoccupation prend toute la place. Que faire ?

Cela vous est certainement déjà arrivé : vous décelez une tache suspecte sur votre peau, vous souffrez d'une toux persistante, d'une légère douleur dans la poitrine... et vous commencez à vous poser des questions. Vous entrez vos symptômes dans un moteur de recherche et pour le coup, vous devenez carrément inquiet. " Tout le monde a déjà eu peur d'être atteint d'une maladie grave ", rassure le Dr Lili De Vooght, psychiatre et superviseur de la Mind-Body Unit (MBU) de l'Universitair Psychiatrisch Centrum, Gasthuisberg - KU Leuven. " Cette inquiétude surgit notamment quand on connait dans son entourage une personne gravement malade. Vous avez tout à coup l'impression de ressentir des symptômes similaires. C'est un phénomène classique également chez les étudiants en médecine : en étudiant les divers syndromes, ils pensent régulièrement être atteints de l'une ou l'autre affection. Cette crainte est généralement passagère. S'ils attendent un peu, les symptômes disparaissent. Au pire, consulter son médecin sera rassurant. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires