Les grandes manoeuvres

08/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 16:49
Du Le Vif/L'Express du 10/11/17

Cela faisait plus de trente-cinq ans que l'on attendait une rétrospective de ses projets urbains. Miracle : le génial et mégalomane Christo s'est arrêté à Bruxelles... avant la construction d'un immense mastaba à Abou Dhabi.

Il a beau avoir 82 ans, Christo est toujours ce condensé d'énergie dont la foi artistique est prête à déplacer les montagnes bureaucratiques. Même sans Jeanne-Claude, son alter ego qui s'en est allée en 2009 et dont il utilise toujours le nom pour cosigner ses oeuvres, l'homme ne cède rien à l'apathie. Lors de la conférence de presse du 24 octobre dernier, il emmène les journalistes au pas de charge à travers les couloirs de l'ING Art Center de Bruxelles. Débit de mitraillette et vivacité d'esprit, il expédie la corvée en moins de trente minutes. Il ne faut pas y voir de mépris : depuis le début de sa carrière, Christo Vladimiroff Javacheff joue contre la montre. Parlez-lui d'ordinateur, de téléphone, de voiture, voire d'un éventuel assistant, la réponse sera la même : " Je n'ai pas le temps. " Le faire asseoir, c'est le punir, lui qui a l'habitude de rester debout entre quatorze et quinze heures par jour dans son atelier de Soho. " Il n'y a rien de tel que se tenir sur ses jambes pour appréhender l'espace ", livre-t-il en guise de mode d'emploi.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires