Le vent l'emportera

04/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 17:28
Du Le Vif/L'Express du 06/10/17

A 31 ans, la Belge Céline Delbecq met en scène son spectacle le plus ambitieux à ce jour, réunissant une vingtaine d'artistes, professionnels et amateurs. Fable trouble de sang et de tempête, Le Vent souffle sur Erzebeth est créé à Mons avant de partir en tournée.

L'histoire commence par un pacte. Entre deux jeunes femmes étudiantes en art dramatique au conservatoire de Mons : Charlotte Villalonga et Céline Delbecq. " En janvier 2008, on s'est promis - j'ai toujours le papier du pacte dans mon portefeuille - qu'on travaillerait ensemble pendant dix ans, se rappelle cette dernière. Qu'on ait des coproducteurs ou pas, qu'on ait du soutien ou pas. Erzebeth (1) est le septième spectacle de notre compagnie et un spectacle sur deux, on l'a monté sans rien, sans moyens, ou à peu près. Ce pacte, c'était comme une sécurité l'une pour l'autre. On s'est dit que de cette façon on manquerait peut-être d'argent, mais pas de travail. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires