Le prix élevé de la liberté

11/07/18 à 21:00 - Mise à jour à 15:09
Du Le Vif/L'Express du 12/07/18

Désertant les amantes de dictateurs et de gangsters, l'écrivaine emprunte, avec La Meilleure Façon de marcher est celle du flamant rose (1), le détour du roman inspiré de sa vie tourmentée pour nourrir en définitive la même quête, celle des femmes éperdues d'amour et de liberté. Plongée en enfer, avec légèreté.

Peut-on résumer votre livre en disant qu'Enaid, votre héroïne et votre double, navigue entre l'abandon par ses parents et la quête de l'amour reçu si parcimonieusement ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires