Le manège désenchanté

10/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 12:01
Du Le Vif/L'Express du 11/01/18

Soixante ans après sa mort, l'artiste bruxellois Edgard Tytgat est décrypté en 70 tableaux au M-Museum Leuven, qui explore les multiples facettes d'une oeuvre méconnue.

Souvent considéré à tort comme un " peintre naïf ", Edgard Tytgat (1879 - 1957) figure parmi les inclassables, à la fois impressionniste et expressionniste, déployant un univers coloré et doux-amer peuplé de carrousels, de chapiteaux de cirque et de jeunes filles en fleurs dont la candeur se mêle à une inquiétante étrangeté. A y regarder de plus près, l'artiste puise dans la Bible, l'histoire de l'art et les thèmes classiques pour transcender sa propre biographie et orchestrer ses obsessions - érotisme, maladie, mort. Peintre, écrivain et graveur, Tytgat était avant tout un fantastique conteur d'histoires. Avec un grand sens du détail, il observ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires