Le Gall, le goût

16/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:10
Du Le Vif/L'Express du 17/05/18

Après dix ans d'absence, l'auteur breton Frank Le Gall donne enfin une suite aux aventures de Théodore Poussin, l'un des antihéros les plus attachants et poétiques de la bande dessinée franco-belge.

Frank Le Gall est un filou. Il y a dix ans, Les Jalousies, le douzième et dernier album en date de sa série phare Théodore Poussin, entamée en 1983, s'achevait sur une image qui laissait planer la crainte d'une fin définitive : Théodore, chassé de son île et de sa cocoteraie chèrement acquise, dérivait vers le lointain, abandonné en mer de Chine sur une coquille de noix... Le long silence de l'auteur venait confirmer nos craintes. On avait tout faux : Le Gall n'avait jamais pensé à arrêter Théodore, que du contraire : " Je crois qu'il m'accompagnera jusqu'à mon dernier souffle ! J'ai simplement pris mon temps. La réalisation des Jal...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires