La fierté des Lions

11/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 15:18
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

A travers les trente-deux qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Vingt-deuxième volet : pourquoi le rêve présidentiel de l'ancienne star El-Hadji Diouf, au Sénégal, montre combien la prise du pouvoir par le football en Afrique est irrationnelle. Et comment ce pays espère revivre le rêve éveillé de 2002.

George Weah est un guide pour l'Afrique. L'ancien joueur de Monaco, du PSG et de l'AC Milan avait déjà ouvert le chemin de la gloire pour de nombreux jeunes du continent en décrochant le Ballon d'or 1995, l'année où l'arrêt Bosman a ouvert les portes du football européen en libéralisant le marché des transferts. Depuis le début de cette année 2018, Weah démontre, en outre, que le sport n'est pas une fin en soi : le voilà président du Liberia, un pays qui cherche toujours à relever la tête après des années de guerre civile. Le chef d'Etat a placé la barre très haut en promettant de mener un combat sans merci contre la corruption et la pauvreté.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires