La fertilité en suspens

02/11/17 à 11:30 - Mise à jour à 16:20
Du Le Vif/L'Express Extra du 03/11/17

Que faire pour préserver au mieux votre fertilité lorsque vous devez subir une chimio- ou une radio- thérapie ? Ces mesures bénéficient-elles d'un remboursement ?

La chimiothérapie et la radiothérapie peuvent être des traitements salvateurs... le revers de la médaille étant, comme du reste pour les interventions lourdes au niveau des organes reproducteurs, qu'elles risquent aussi d'affecter la fertilité. Un vrai coup dur pour les malades qui rêvent encore d'avoir des enfants ! Le risque d'infertilité temporaire ou définitive dépendra évidemment de la nature de l'intervention, mais aussi de l'âge, du niveau de fertilité préalable et d'une série d'autres facteurs individuels. Si vous souffrez d'un cancer et souhaitez (encore) avoir des enfants, discutez-en donc le plus rapidement possible avec votre oncologue ; vous pourrez alors examiner avec un spécialiste en oncofertilité s'il est possible de préserver votre fertilité, et par quels moyens.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires