L'Eire de Bradbury

02/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 16:22
Du Le Vif/L'Express du 03/05/18

En 1953, Ray Bradbury débarque sur les côtes irlandaises. Le soleil brille. Premier constat : c'est vert. Second constat : c'est vraiment très vert, comme sur les catalogues. Hilarité du douanier : il sait que l'endroit est plus propice aux champignons qu'aux tournesols. Les crachins, les averses, les orages vont vite doucher l'enthousiasme du jeune romancier. Il a 32 ans et une baleine sous le bras. Blanche, monstrueuse. Moby Dick, de Melvill...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires