l'afrique dans le viseur

10/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:56
Du Le Vif/L'Express du 11/01/18

Malgré la crainte des attentats, Bamako célèbre cet hiver sa 11e Biennale de la photographie contemporaine. Une occasion unique de découvrir les nouveaux talents d'un continent qui, plus que jamais, a la cote dans l'art.

Certes, à Bamako, l'Institut français ressemble à une prison et le Musée du District est mieux gardé que le Pentagone. Voilà qui rassure les uns et inquiète les autres. On oublie pourtant vite le contexte sécuritaire lorsqu'on pénètre dans les paisibles jardins du Musée national du Mali. C'est là, au milieu de la verdure, dans une belle bâtisse aux murs ocre, que se tient l'essentiel des expositions de la Biennale, en cours jusqu'au 31 janvier.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires