Jésus revient

06/04/17 à 11:01 - Mise à jour à 11:00
Du Le Vif/L'Express du 07/04/17

En ces temps de crise, aurions-nous particulièrement besoin de Sauveurs ? Le Messie est en tout cas très à la mode. Il occupe une place centrale dans la dernière création de Wim Vandekeybus, Mockumentary of a Contemporary Saviour. Entre théâtre et danse, spiritualité et humour, individualités forcenées et huis clos mondialisé.

Ces derniers temps, une pluie de nouveaux messies s'est abattue sur les écrans et les scènes belges. C'est Jaco Van Dormael qui a ouvert le bal avec son Tout Nouveau Testament. Epaulé à l'écriture par Thomas Gunzig, le réalisateur partait du postulat que Dieu (Benoît Poelvoorde) habite à Bruxelles et est un sale type en robe de chambre qui martyrise sa famille, et notamment sa fille Ea, qui décide de se faire la malle et d'écrire un nouveau Testament avec six nouveaux apôtres. Le rôle du frère de la petite, Jésus, était dévolu à David Murgia, acteur que l'on retrouvait quelques mois plus tard au centre d'un autre film inspiré par les Evangiles : Les Premiers, les Derniers, de Bouli Lanners. Le Christ y adoptait la silhouette de grand échalas à lunettes de Philippe Rebbot, portant à la main un stigmate causé non par les clous de la crucifixion mais par une arme à feu.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires