Du sujet d'étude au partenaire de recherche

11/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 09/04/18 à 15:12
Du Le Vif/L'Express Extra du 12/04/18

Les patients qui participent à l'étude INTERACT ne se bornent pas à subir leur traitement : grâce à une appli pour smartphone, ils mettent eux-mêmes la main à la pâte en contribuant à effectuer des mesures et à gérer leur prise en charge.

Environ 80 % des essais cliniques réalisés dans notre pays sont financés par l'industrie pharmaceutique. Ce n'est pas le cas d'INTERACT, qui repose sur le sponsoring de trois mécènes non commerciaux : la Commission européenne, la Fondation Roi Baudouin et l'organisation néerlandaise pour la recherche scientifique. L'étude a été mise sur pied en 2016 par des chercheurs de la KU Leuven et de l'université de Maastricht, qui collaborent aujourd'hui avec six centres psychiatriques en Flandre et six aux Pays-Bas, pour son exécution pratique. L'objectif ? Tester une nouvelle méthode de traitement chez des patients victimes de plaintes psychotiques ou ayant déjà subi un premier épisode de psychose.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires