Du choeur à l'ouvrage

07/03/18 à 21:00 - Mise à jour à 16:03
Du Le Vif/L'Express du 08/03/18

Mis à l'honneur au Klarafestival, les groupes vocaux, petits ou grands, font de nombreux adeptes en Belgique. Coup de projecteur sur ces curieux organismes (très) vivants de chanteurs passionnés.

" Se produire à plusieurs centaines - dans un Requiem de Mozart ou une symphonie de Mahler, par exemple -, avec cette impression de puissance et les poils qui se dressent sur la peau, procure une sensation tout autre que de chanter en assemblée restreinte, là où la voix compte vraiment. " Membre depuis l'adolescence de diverses formations vocales (" pour varier les plaisirs "), Gwena, 50 ans, pianiste-altiste, fait partie de ces dizaines de milliers de musiciens qui, instrumentistes ou chanteurs, forment le très vaste et flou paysage des choristes en Belgique, changeant par la taille, les compétences ou le choix du répertoire de ses constituants. Difficile d'y voir clair en effet, tant les groupes foisonnent. A côté des choeurs de professionnels permanents (rattachés à des maisons d'opéra ou des organismes de diffusion, comme le Vlaams Radio Koor) ou " freelance " (tels le Choeur de chambre de Namur ou le Collegium Vocale Gent) ou, encore, des ensembles à géométrie variable de solistes (Vox Luminis), il existe une infinité de chorales amateurs semi-professionnelles, liées à des fédérations (A coeur joie), des académies, des paroisses, des écoles...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires