Des chiffres et des femmes

29/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 11:54
Du Le Vif/L'Express du 01/12/17

Cette année - et elle n'est pas finie -, 38 femmes seraient mortes en Belgique " parce qu'elles étaient des femmes " (1). La moitié de l'humanité subirait-elle donc tant de violences ? Répondre à cette question n'a rien d'évident. Les rapports statistiques annuels de la police fédérale ne fournissent pas les éléments qui permettraient une analyse " genrée " des violences. Au contraire des données belges de la population carcérale : en 2014, ils étaient 11 267 prisonniers et 502 détenues (2). Une sacrée différence, d'autant que les professionnels du monde pénitentiaire sont d'accord : les détenues le sont le plus souvent pour leur rôle s...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires