De vives voix

16/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:13
Du Le Vif/L'Express du 17/05/18

Camille De Rijck a suivi toutes les épreuves du concours Reine Elisabeth 2018 de chant pour la RTBF, en télé sur La Trois et en radio pour Musiq'3. Il revient, pour le Vif/L'Express, sur une édition à grand spectacle, emportée par un chanteur muet la veille encore de monter sur scène.

L'édition 2018 du concours Reine Elisabeth fut rapidement pliée. Non qu'on corrompît le jury avec d'épaisses enveloppes kraft, obèses de devises exotiques, mais le nom du vainqueur apparut comme une certitude dès la première épreuve. Pour confirmer que l'Allemand Samuel Hasselhorn (Göttingen, 1990) méritait effectivement la récompense suprême, il aura fallu écouter 55 artistes chanter chacun dix minutes de musique (premier tour) puis 24 rescapés chanter 25 minutes de musique (demi-finale) puis 12 survivants chanter un bouquet vivace d'airs et de mélodies accompagnés par l'Orchestre symphonique de La Monnaie, sous l'incomparable direction d'Alain Altinoglu.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires