ÇA GRIMPE !

25/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 17/01/18 à 14:42

Le hors-piste, le top absolu. Partir en rando ou en splitboard, c'est avant tout vaincre la montagne par soi-même pour choisir ensuite la voie par laquelle redescendre. Le plaisir de prendre des virages se mérite...

À l'origine, le ski de fond était plus une nécessité qu'un passe-temps. Quand il n'existait encore ni remonte-pentes ni domaines skiables, les montagnards se déplaçaient déjà à skis d'un village à l'autre. À la fin du XIXe siècle, des patrouilles de militaires à skis ont été créées, souvent pour effectuer des missions de reconnaissance ou de sécurité. Des compétitions ont ensuite été organisées à partir de 1920, et le ski de fond a été inscrit au programme des Jeux olympiques (Chamonix, 1924). Des militaires équipés de leurs armes et de leurs paquetages franchissaient alors des distances de 30 km. Après la Deuxième Guerre mondiale, la patrouille militaire à skis a laissé la place au biathlon.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires